Sled Rescue
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -47%
Xiaomi Fan 2 Lite – Ventilateur sur pied ...
Voir le deal
38.35 €

 

 Quand la faim vous tenaille |Libre *

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
. Never

. Never


Nombre de messages : 33
Propriaitaire / Chiens : Nan, maheureusement. =(
Puf : Laulo29

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeJeu 9 Avr - 13:27

    Des dizaines, non que dis-je, des centaines d’odeur emplissaient ma truffe. Tout sorte d’arôme, tout différent et plus ou moins agréable. Certaine étaient sucrée, d’autres salés. Barbe à papa, pop-corn, confiserie, chocolat. Pleins de chose qui me faisait baver. C’était sans doute cette condensation d’odeur qui m’avait emmener dans ce lieu bien que je rester planter à l’extérieur de ce parc d’attraction, de peur d’y entrer. J’entendais des cries, des rires, pleins de bruits qui venaient d’humains. J’avais appris à me méfier d’eux et chaque fois que je posais une patte en avant, je me souvenais des coups qu’on m’avait infligé au chenil et de se fait, je restais prétifié, n’osant pas faire un mouvement. J’avais trouvé une petite cachette dans un arbre creus. De là, je pouvais voir sans être vu, personne ne pourrait me prendre pour un chien errant et me renvoyer là-bas, en enfer. Pourtant, l’idée de pénétrer dans ce parc était très tentante et mon estomac gargouillait de plus belle, me suppliant presque d’y entrer. Mes membres se contractèrent, c(‘était une véritable bataille dans mon propre corps. J’y vais ou j’y vais pas… finalement, le plus gros organe de mon corps, cet à dire mon estomac x), prit le dessus. Je me releva, ma silhouette noire et blanche accessible à tous les regards. Après avoir absorber une grande bouffé d’air, je m’élança au pas de course.

    Dépassant quelques stands, le border collie dut se mêler à la foule, ce qui provoqua la panique dans son esprit. Fonçant tête baissée et suivant son odorat pour dénicher quelques chose de bon à manger, autour de lui, il entendait des Oh, comme il est mignon ce chien ou des Viens mon coco, viens Enfin, toutes sortes de chose de ce genre. Never n’y prêtait pas attention, ignorant leurs sourires niaient, il continuait à s’avança, cherchant un endroit où il pourrait mettre fin à sa faim qui grandissait de minutes en minutes. Au bout d’un moment, il arriva dans une zone avec des tables et des chaises où des personnes de tout âge mangeaient en faisant un maximum de bruits. Le chien aperçut une petite fille aux cheveux blonds et aux magnifiques yeux blonds. Elle devait avoir cinq ans au maximum, mais était seul. Elle mangeait des frites avec du jambon qui étaient recouvert par endroits d’une sauce rouge que les être de son espèce nommait ketshup. Il fit quelques pas dans sa direction, quelques peu méfiant, mais son ventre gronda, comme pour l’encourager à avancer. Refoulant ses craintes, il s’arrêta juste à côté de la fillette, posant sa tête sur le banc où elle était assise, lui jettent un regard de chien battu qui le rendait particulièrement craquant. Elle se retourna, lui adressant un magnifique sourire et lui caressent le crâne avec douceur, Never plaça des deux pattes sur le bon, se dressa pour arriver au niveau de son visage et lui lécha les joues. La gamine rie et prit le jambon qui se trouvait dans son assiette qu’elle lui tendit. Le chien accepta la nourriture avec joie, attrapant la nourriture entre ses crocs tranchants et commença à la déguster. Depuis combien de temps n’avait-il pas goûter à quelques chose d’aussi bon? Soudain, il y eut un cri. Never se retourna toisant une femme d’une trentaine d’année qui hurlait en sa direction. Queue basse, il fit un pas en arrière, mais trop tard, elle lui flanqua un coup de pied dans l’épaule, jurant contre les « clébards errants et les maladies qu’ils transmettent ». Le border collie s’enfuit, malgré la douleur content de son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Kaïran Tumble

Kaïran Tumble


Nombre de messages : 21
Puf : JOM

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeJeu 9 Avr - 14:24

    Kay venait d'acheter un billet pour le parc d'Attraction. Pourquoi? Le jeune homme était absorbé dans la contemplation de son billet lorsqu'un homme derrière lui l'intima d'avancer. Kay roula des yeux exaspéré et fit quelques pas dans le parc. Il ne bougea pas de là jusqu'à ce qu'il ait des fourmis dans les jambes. Pourtant, au même instant, un jeune chien noir et blanc fonça tête baissée à travers l'emplacement. Kay le suivit des yeux, sourcils froncés et se lança à sa suite, sans se précipiter parce qu'il pouvait aisément deviner où ce chien errant allait. Enfin, errant de ce qu'il avait pu en voir. Kay le retrouva dans l'aire des pique-niques où il semblait s'être réfugié près d'une gamine en bas âge. Kaïran grogna intérieurement, il ne devait pas rester là, cet enfant allait lui attirer des ennuis. Comme de fait, une femme dnas la fleur de l'âge s'approcha vivement en criant au loup et asséna un bon coup de pied dans l'épaule du pauvre chien. Kay fut alors envahit d'une colère noire et ce n'est que parce qu'il se mit à suivre les traces du jeune fugueur qu'il put maîtriser son envie de sauter sur la femme pour... Bref. Il déboucha dans un petit coin reculé, entre deux stands, fermés par un grillage métallique. Kay s'arrêtta à quelques mètres de l'ouverture, il ne voulait pas bloquer le chien. Il le détailla grossièrement en adoptant une attitude calme et paisible pour l'inviter à venir vers lui.

    Comment faire? Soudain, Kay eut une idée. Il se pencha vers le stand de hot-dog à côté et en commenda trois, nature. L'homme les lui prépara, en tentant de voir ce qui se passait à côté, mais Kay lui jeta sa monnaie et se contenta de bloquer la vue. Il défit un morceau de pain moelleux et le lança doucement vers le Border Collie. Puis, il attendit en s'asseyant, sous le regard curieux des autres. Il les chassa d'un geste dur, rageur, sans détourner ses yeux du chiens, comme pour lui dire ; tu as toute mon attention, détends-toi.
Revenir en haut Aller en bas
. Never

. Never


Nombre de messages : 33
Propriaitaire / Chiens : Nan, maheureusement. =(
Puf : Laulo29

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeJeu 9 Avr - 14:49

    Never c’était donc éloigné, de peur de recevoir un autre coup du pied qui aurait put être destructeur. Il ne comprenait pas pourquoi on le frappait, il n’avait rien fait qu’on pourrait lui reprocher. Certes, le but avait été de manger un peu, mais il n’avait rien voler. Les humains étaient-ils tous pareil? Esperons que non, car autrement, il risquait de vite retourner au chenil, ce lieu maudit. Pourtant et hélas, le morceau de jambon n’avait pas vraiment remplie son estomac. C’était déjà mieux que rien, certes, mais le border collie avait faim et craignait de devoir retourner dans la zone de restauration. Volé quelques chose à manger dans un stand était plus que risqué, car la fourière risquait de venir le chercher et Never ne supporterait pas d’être de nouveau enfermé. Queue basse, il se glissait contre les barrières, se cachaient derrière les poubelles et tout se qui pouvait l’abriter des foudres d’un passant. Le chien arriva bien vite dans un coin presque désert, arrivant à côté d‘un marchant de hot-dog. L‘idée de voler un morceau de pain ou de viande était tentant, mais vut l‘allure du vendeur, s‘en prendre à sa marchandise risquait d‘être la dernière chose qu‘il ferait de sa vie. Le chien se résolut donc à passé côté du stands et arriva devant un grillage fait de fil de métal. Impossible de continuer par là car le sol était bitumé et l’empêcher de creusé. Le mâle du donc se résoudre à faire demie tour. Il se retourna donc et fit face à un homme d’une vingtaine d’année à la chevelure blonde. Le chien fit un pas an arrière, collant son corps contre la grille, s’écartant le plus possible de l’humain, au cas où il voudrait lui en faire voir de toute les couleurs. Son regard méfiant était posé sur lui. Ne bougeant pas d’un pouce, il resta un long moment à l’observer. En particulier au moment où il se tourna pour acheter des hot-dog tant convoité quelques instants auparavant. Sa crainte vira vite à la curiosité quand il arracha un bout de mie qu’il lui jeta. Never hésita un instant particulièrement court avant de baisser son cou et gober les aliments sans prendre le temps de mâcher. Il secoua la queue, fit quelques pas en avant alors que le jeune homme chassait des passant particulièrement curieux. Il s’arrêta à un bon mètre de lui, s’asseyant par terre, sa queue battant toujours l’air dans l’espoir de récupérer encor un bout.
Revenir en haut Aller en bas
Kaïran Tumble

Kaïran Tumble


Nombre de messages : 21
Puf : JOM

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeJeu 9 Avr - 14:58

    Kay eut un large sourire à bouche fermée, il était feir de ce jeune chien effrayé qui, couragement, avançait vers la menace même qu'il avait combattue l'instant d'avant. Enfin, ce n'était pas Kay qui avait frappé le Border, mais un de sa race. Cette race maudite qu'il aurait bien fait exterminé, lui compris, pour ses actions déloyales et complètement immatures. Kay s'empressa de lui lancer un autre bout de pain et se gissa lentement jusqu'à lui, son pantalon de camouflage pouvait bien se salir, c'était la dernière de ses préoccupations. Le jeune homme se retrouva à une trentaine de centimètres du jeune Collie et il lui tendit avec calme le hot-dog restant.

    « Prends, mon beau. Prends-le, ça te fera du bien. »

    Le Blond l'encouragea encore à prendre le hot-dog, mordant lui-même, mais sans appétit, dans ce hot-dog frais fait. Il mâcha avec appétit pour inciter le chien et se concentra pour projeter une aura tendre et le plus canine possible pour lui faire partager son repas. Il alla même jusqu'à pencher la tête sur le côté, son regard bleu ne lâchant pas d'une iota le pelage de ce border. De près, il était splendide, même si un bon bain et un bon brossage ne lui ferait pas de mal. Quoi qu'un peu maigrelet, Kay avait bien l'intentionde remédier à cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
. Never

. Never


Nombre de messages : 33
Propriaitaire / Chiens : Nan, maheureusement. =(
Puf : Laulo29

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeJeu 9 Avr - 20:21

    Gardant tout de même une distance entre lui et l’humain, Never observait son hot dog avec avidité, espérant fortement qu’il finirait dans son estomac bien trop vide. Baw quoi, il pouvait toujours espérer. Même s’il avait le risque de se battre un coup de pied ou de se faire incendier par le jeune homme pour je ne sais quelle raison, son ventre criait famine et le gargouillement qui en sortie le prouva. Au plus grand plaisir du chien, il lui lança un nouveau morceau de pain. Never fit un bond, attrapant la mie avec plaisir et l’avala, ne prennent même pas le peine de mâcher, comme la fois précédente. Secouant la queue de plus belle, quoi de plus simple pour l’amadouer? C’en était presque ridicule. Mais, après tout, le ridicule ne tue pas et le broder collie était bien décidé à manger, après tant de privation au chenil et cette nourriture infâme qu’on lui servait, cette nourriture n’était pas de refus. Sa méfiance envers le blondinet avait presque disparut, surtout qu’il avait l’air d’air gentil et que son sourire lui inspirait confiance. Les humains n’étaient peut-être pas tous pareil après tout… en tout cas, il n’avait pas l’air d’être une brute et Never décida qu’il pouvait avoir confiance en lui. En plus, il tenait un hot-dog à la main et il avait bien envie d’y goûter. L’humain s’approcha de lui, presque à quatre pattes, en tout cas son pantalon risquait d’en prendre à coup, mais les machines à laver sa existe de toute façon x). Sauf que, le fait qu’il s’approche autant ne m’était pas le mâle vraiment à l’aise, il fit un pas en arrière, hésitant. Mais, le jeune homme tendait son hot-dog, croquant lui-même dedans comme pour l’encourager à faire de même, laissant flotter une atmosphère de douceur ainsi que canine. Le regard du border collie passait des yeux bleus du blondinet au hot-dog encor chaud qui dégageait une odeur succulente. Il succomba vite à la tentation, ouvrit sa mâchoire qu’il referma sur la nourriture qu’il croqua avec entrain et bonne humeur. Quand il eut avaler la dernière miette, il observa le blondinet de ses yeux marrons, déçu qu’il n’en est plus mais content d’un tel repas. Battant l’air de sa queue, il lui lança un coup de langue sur le visage, comme pour le remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Kaïran Tumble

Kaïran Tumble


Nombre de messages : 21
Puf : JOM

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeVen 10 Avr - 0:42

    Kay avait déposé le troisième hot-dog à côté de lui pour pouvoir «manger» le sien. Lorsqu'il vit le Border reculer, le jeune homme garda sa confiance en lui, il fallait parfois aller au devant des choses pour les faire avancer, quitte à l'effaroucher un instant pour lui montrer que rien n'arriverait s'il s'approchait. Comme de fait, le jeune chien battit de la queue et s'approcha du hot-dog avant de le happer goulûment. Les claquements de dents furent bref, mais la bave qu'il sécrétait en disait long sur sa façon de penser vis-à-vis du hot-dog. Kay sourit et posa une main douce et chaude dans le cou du chien, tâtant subtilement pour y trouver un collier. Rien. Il lui tendit alors l'autre bout de son hot-dog en caressant sa fourrure bicolore emmêlée.

    « C'est bon, hein? Qu'est-ce que je t'avais dis, mon gros.Mange pas trop vite, doucement, là. »

    Il subit les coups de langues de son nouveau protégé avec affection et amusement. Il aurait bien du temps plus tard pour s'occuper des mauvaises habitudes, et puis c'était un signe d'amitié, donc d'un certaina ttachement. Comme quoi la nourriture pouvait régler bien des choses dans le monde où il vivait présentement!
Revenir en haut Aller en bas
. Never

. Never


Nombre de messages : 33
Propriaitaire / Chiens : Nan, maheureusement. =(
Puf : Laulo29

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeVen 10 Avr - 21:16

    Il fallait bien avouer qu’il passait tout de même comme une gouelle. Vu la vitesse à laquelle il avait engloutit les morceaux de hot-dog encor chaud et qui gisait désormais d’un son estomac qui avait particulièrement besoin d’être remplie. L’humain posa sa main contre son cou, tâtant son pelage sans doute à la recherche d’un collier, ce qui fut en vain car il n’en possédait pas, comme il ne possédait aucun maître. Aillant terminer son repas, Never passa sa langue sur ses babines, à la recherche de miettes qui auraient put y rester accroché. Geste qui fut en vain, car il avait tout avaler. Sa queue balayait toujours l’air avec énergie, il ne se souvenait plus la dernière fois qu’il avait mangé quelques choses d’aussi bon et surtout, quelques chose qui n’avait pas le goût de moisie ce qu’il trouvait habituellement au chenil. C’est vrai qu’il ne devait pas forcement avoir les moyens de leur acheté ce genre de nourriture, mais respecté la datte de péremption serait tout de même le minimum du minimum. Mais bon, à quoi bon se lamenter sur son sort, au moins il avait trouvé un homme fort sympathique qui lui avait offert de quoi remplir son estomac trop longtemps resté désert. Le border collie aboya avec bonne humeur, comme pour répondre à sa question.

    « Là-bas, c’est ce sale clébart qui a voler le plat de ma fille! C’est un chien errant, ils n'on rien à faire ici lui et ses puces! »

    Une voix avait retentit non loin de là. Le chien se retourna, toisant les trois silhouettes qui s’approchaient d’eux. Deux hommes et une femme. L’humaine, il l’avait déjà vu, c’était d’ailleurs elle qui lui avait donner un bon coup de pied dans l’épaule et qui l’accusait désormais d’avoir voler le jambon de sa fille. Les deux monsieur qui la suivait lui était complètement inconnus. L’un d’eux ressemblait presque à un gorille et le toisait avec un petit sourire narquois, tandis que l’autre s’avançait d’un pas traînant, désirant sans aucun doute retourner à ces occupations où lieu de régler ce problème particulièrement stupide. Never, lui, c’était reculer, se recroquevillant légèrement sur lui-même, aillant peur de recevoir un nouveau coup, surtout qu’il était trop tard pour fuir car les trois bipèdes fondaient sur lui comme un faucon. Au chenil mon vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Kaïran Tumble

Kaïran Tumble


Nombre de messages : 21
Puf : JOM

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeSam 11 Avr - 19:58

    Kay lui montra alors le troisième hot-dog, qu'il garda à plat dans sa grande main. Il laissa le chien le prendre en ne cessant ses douces caresses. Il tâta ses épaules pour voir si sa locomotion n'était pas défectueuse, visiblement non. Il lui gratta énergiquement le cou, c'était habituellement leur point faible, là où ça faisait du bien. Des voix, derrière eux, interrompit une nouvelle vague de caresses. Kay sentit le Border se raidir sous ses grandes paumes. Il fronça les sourcils et se leva vivement en voyant le chien se recroqueviller, puis se reculer. Pensaient-ils sincèrement qu'il allait les laisser lui faire du mal? Même si le chenil voulait récupérer le jeune collie qu'il venait de nourrir, Kay n'était pas prêt de démordre. Le bouledogue avait une nouvelle cible. Les deux hommes se stoppèrent en le voyant et lui demandèrent gentiment mais fermement de s'écarter, que ce chien pouvait être malade. Agrandissant des yeux insulté, le jeune homme ne regarda même pas où il bondissait, se contentant de mordre, de frapper et de bloquer les coups. Il sortit de la grippe des deux hommes avec un oeil tuméfié, des contusions aux côtes et bouche et nez en sang. Les deux employés étaient encore plus amochés. Kaïran, fier comme un lion vainqueur, se mit à sautiller sur place, y avait-il un autre combattant? Non. Les deux hommes appelèrent des renforts, il fallait maîtriser le chien et l'homme surtout, mais Kay les prti de vitesse en se radoucissant soudainement ;

    « Ce ne sera pas nécessaire! Je m'excuse, j'ai réagi vite. Mais, je ne voulais pas que l'on fasse de mal à MON chien. C'est mon enfant. Je l'avais perdu de vue, j'suis désolé. »

    Kay leur fit un petit sourire, puis regarda par-dessus son épaule le chien qu'il venait de proclamer comme étant le sien, et lui fit un clin d'oeil complice. Il s'assura d'être calme et bienveillant avant de faire un pas vers lui, joyeux.

    « Allez, viens. Viens mon beau. On rentre à la maison, maintenant. »

    Kay sourit gentiment, il s'accroupit et ouvrit les bras pour inviter le jeune chien à s'y glisser, sécurité et chaleur y était assuré.
Revenir en haut Aller en bas
. Never

. Never


Nombre de messages : 33
Propriaitaire / Chiens : Nan, maheureusement. =(
Puf : Laulo29

Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitimeDim 12 Avr - 15:33

    Les trois humains arrivaient et barraient la route. L’un d’eux demanda clairement au blondinet de s’écarter, insinuant que le border collie pouvait très bien être malade. Never se tenait juste derrière son protecteur, n’osant pas bouger et balayant le lieu, tentant de trouver un endroit où fuir. Hélas, impossible de partir sans être repéré et attraper par les deux hommes. Soudain, le jeune homme bondit vers eux, jouant du pied, du poing, des coudes. Le chien fut sidéré devant cette attitude, à croire que les humains aussi régler leurs conflits par la violence, mais surtout, il défendait le border collie. Ce dernier se redressa, essayant d’oublier sa peur envers la femme qui se tenait juste à côté et qui donnait quelques coups de sac dans le tas. Tendant ses muscles, il s’avança à vive allure, accrochant le mollet du gorille qui se débattait, donnant des coups tout autour de lui, mais Never tenait bon et ne le lâcha que quand il reçut une botte en pleine figure et du s’écarter. Il n’était nullement agressif, mais n’avait nullement envie qu’ils fassent du mal à cet homme qui c’était montrer si gentil et lui avait même offert des hot dogs.

    Leurs échanges de coups finit par s’arrêter, le mâle se tenait légèrement derrière le blondinet, la truffe encor douloureuse. Celui qu’il considérait comme son protecteur, se mit à échanger quelques mots avec les autres, comme quoi il était le propriétaire du chien avant de lui jeter un clin d’œil discret mais complice et s’approcher de lui, s’accroupissant et ouvrant ses bras. Never hésita un instant avant de s’avancer, s’y glissant avec douceur, après tout, il n’y avait aucun mal à ça et il avait confiance en lui, donc ne voyait pas le problème. Surtout qu’il lui offrait une chance de se tirer d’ici. Bien entendu, il finirait au chenil un jour où l’autre, à vagabonder, il aurait bien faim et se ferait chopper. Mais, plus longtemps il resterait loin de cet enfer, mieux se serait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Quand la faim vous tenaille |Libre * Empty
MessageSujet: Re: Quand la faim vous tenaille |Libre *   Quand la faim vous tenaille |Libre * Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la faim vous tenaille |Libre *
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le soleil brille [ P ]
» Un aurevoir ...[Une fille s'il vous plait X)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sled Rescue :: x. La Ville :: » Le Parc d'attraction-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser